L’entreprise plus verte avec les investissements !


Aujourd’hui plus que jamais, toute entreprise doit penser à son futur, et ce d’une manière plus écologique qu’auparavant. Prise de conscience, réflexion sur les priorités et anticipation des nouveaux challenges, il est temps d’agir !
Voici les conseils de belfa, Agoria et Cluster Eco-construction dans Fokus.

Quelles sont les priorités actuelles des entreprises concernant les investissements durables et écoresponsables ? 

« Les entreprises ne peuvent plus éviter le Green Deal et les objectifs de développement durable (ODD). Les ODD évoluent de plus en plus selon moi vers la notion d’ESG. Environmental, Social et Governance sont les trois éléments essentiels de la mesure de durabilité. Il faut être attentif à chacun des trois P : People, Planet et Profit. D’autant que le bien-être et la santé des travailleurs ont encore gagné en importance du fait de la crise Corona. Les entreprises peuvent vraiment faire la différence. À l’avenir, la mobilité durable retiendra, elle aussi, de plus en plus l’attention. Comment nous rendre au travail de manière durable ? Comment verdir le parc automobile ? Etc. »

Y a-t-il une prise de conscience des entreprises ?

« La durabilité fait la Une tous les jours. Les entreprises en sont de plus en plus conscientes. Ce n’est plus quelque chose qui se passe loin de chez nous. Le Corona a encore accéléré les choses. Je pense à l’utilisation croissante des produits bio dans le nettoyage, au choix conscient de produits locaux dans le catering, aux optimisations énergétiques, à la construction circulaire, entre autres. Lors de transformations, on réfléchit bien au choix entre une nouvelle construction ou une rénovation. Quel est le meilleur choix dans une perspective d’avenir ? Les entreprises restent les plus grandes consommatrices d’énergie. Il est grand temps que cela change et on s’en rend bien compte. »

Pour demain, que faut-il anticiper ?

« Les services de support comme la gestion facilitaire sont le lieu par excellence où l’on peut travailler sur une réduction de l’empreinte écologique, la circularité et l’entreprise socialement responsable. Et plus encore ces dernières années : de plus en plus de données sont disponibles, mais que faisons-nous de toutes ces données ? Comment les exploiter intelligemment dans le but d’anticiper le gaspillage ? L’éclairage par exemple est très énergivore. Si les systèmes sont télécommandés sur la base de données intelligentes, cela représente une énorme différence. La technologie et les données sont disponibles, la priorité consiste désormais à les utiliser efficacement et de façon plus systématique. »

Tanja Barella
Directrice belfa

www.fokus-online.be

15 décembre, 2021
Partager ce poste
Archiver